MOBILISONS-NOUS !

Notre travail est grandement menacé

À ce moment-ci, l’exercice de notre profession se voit de plus en plus menacé par des réductions mues par des logiques comptables et non pas par une logique clinique comme on voudrait bien nous le faire croire. Il faudra garder l’oeil ouvert pour éviter la dilution, voire la disparition de l’acte professionnel du psychologue dans le réseau public. Nos dirigeants n’ont pas l’air de savoir ce qu’est la psychothérapie ni quel type de clientèle nous desservons dans le réseau public, plus spécifiquement en première ligne des établissements offrant des services de santé mentale.

Vous êtes invité(e) à nous faire part de l’évolution, voire de la détérioration des services psychologiques dans votre milieu, à dénoncer l’atteinte à la qualité des services que la population est pourtant en droit de recevoir.

Il nous faudra donc, pour le bien-être des personnes en besoin de nos services, résister à ces pressions comptables insensées et défendre leur droit à des services thérapeutiques adéquats. Pour en savoir plus sur la réflexion à faire sur la qualité des services à offrir et sur les mises en garde qui s’imposent, veuillez consulter l’article : “Restrictions ministérielles pour les services psychologiques : importantes mises en garde”

Plan du site